[by DieselDemon - CC-BY]

Le pétrole et la guerre

Je suis tombé par hasard ce soir sur le documentaire La face cachée du Pétrole de Patrick Barberis et Eric Laurent sur Arte. Grand bien m'en a pris car ce documentaire, qui retrace l'histoire du XXème siècle sous l'angle de l'appropriation du pétrole, s'avère être passionnant. On prend conscience de l'importance du pétrole dans les grands évènements du siècle dernier, c'est-à-dire dans ses conflits armés.

On nous informe que, lors de la seconde guerre mondiale, les entreprises US fournissaient du pétrole synthétique (à partir de charbon brun) au régime nazi jusqu'en 1943. On sait d'ailleurs qu'IBM fournissaient et maintenaient ses machines perforées servant au recensement des personnes exécutées ou exterminées. Il en va de même pour General Motors pour l'armée nazie. Les USA se rapprocheront, après la guerre, de l'Arabie Saoudite, réserve colossale d'Or noir.

Le pétrole et le Moyen-Orient

Puis, au fil du documentaire, on apprend que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, via la CIA, font un deal avec le Chah d'Iran contre le Premier Ministre Mohammad Mossadegh (opération Ajax) dans le seul but que les compagnies pétrolières américaines soient majoritaires en Iran. La CIA utilisera même des milliers de figurants pour organiser une contre-manifestation en faveur du Chah Mohammed Reza Pahlavi.

J'ai également appris que les USA connaissaient une pénurie de pétrole en 1971, bien avant le choc pétrolier d'octobre 1973 où l'OPEP augmenta le tarif du prix du pétrole. Les pays arabes de l'OPEP annonce alors un embargo contre les pays soutenant "Israël". L'Arabie Saoudite, membre de l'OPEP, malgré l'embargo, continue à fournir les Etats-Unis, alors en guerre au Vietnam. Quelques années plus tard, la première Guerre du Golfe sert à empêcher Saddam Hussein d'avoir la main mise sur le pétrole, et ainsi d'en dicter les prix, en Irak et au Koweit. 20 ans plus tard, en 2001, abattre Saddam Hussein pour sécuriser les approvisionnements de pétrole aux Etats-Unis devient la volonté première de Dick Chesney, alors vice-président des Etats-Unis et grand ami des dirigeants de compagnies pétrolières. Les Etats-Unis font d'ailleurs tomber l'URSS grâce au pétrole en réussissant à convaincre l'OPEP de surestimer ses réserves de 300 milliards de barils.

Le pétrole, une arme

L'implication des pays membres de l'OTAN en Irak est expliquée par le fait que ces pays apprécient la sécurisation des approvisionnements pétroliers. Le second message est une arme de dissuasion massive : ceux qui attaquent les Etats-Unis se verront retirer le précieux Or noir. La prochaine pénurie des réserves de pétrole (45 millions de barils consommés chaque jour) risque d'engendrer des conséquences incommensurables sur l'économie et la géopolitique mondiales. La donne va changer pour plusieurs raisons. La Chine signe de nombreux partenariats pétroliers à travers le monde pour se protéger de la menace économique des USA. Devant l'échec de la démocratie américaine en Irak, c'est une voie royale pour l'Iran. L'Histoire du XXIème siècle promet encore de nombreux conflits.

La catastrophe écologique de BP n'est que le sommet visible de l'iceberg. L'indignation contre BP ne porte que sur ses conséquences environnementales. Pendant ce temps, les compagnies pétrolières continuent à se partager le monde provoquant des conflits armés dans l'indifférence générale.

Visionner le documentaire

Si vous désirez visionner La face cachée du pétrole, le voici dans son intégralité ci-dessous via arte.tv (seulement disponible 7 jours, jusqu'au 08/09/2010). Encore une fois, un documentaire passionnant !

Partie 1

Partie 2

Poursuivre votre lecture sur le site