logo_quadrature_du_net_header.png

[By La Quadrature du Net - Licence Art Libre]

Présentation de la Quadrature du Net

La Quadrature du Net est un collectif citoyen visant promouvoir un Internet libre, à informer les citoyens et à effectuer une pression sur les politiciens sur tout ce qui a trait à la législation allant à l'encontre des valeurs mêmes d'Internet, tel que nous le connaissons aujourd'hui. Les différentes lois ou directives visées sont ainsi Hadopi, paquet telecom, Loppsi 2, ACTA, etc...

La Quadrature du Net représente les internautes. Sa crédibilité permet de porter notre voix dans les médias ou dans les hémicycles. En d'autres termes, c'est un peu une boite à outils permettant de faire prendre conscience des dangers de certaines lois et servant à mobiliser le maximum d'internautes dans une prise de conscience citoyenne.

Deux choix sont possibles :

  • soit on subit les lois liberticides que peuvent mettre en place tel ou tel gouvernement
  • soit on profite de notre démocratie, on s'intéresse à la vie de la cité et on s'investit d'une manière ou d'une autre dans une cause qui nous semble juste

Le budget annuel de la Quadrature

Le budget annuel de la Quadrature est de 115 000 euros dont :

  • 50 000 euros apportés par l'OSI (fondation SOROS)
  • 70 000 euros apportés par les internautes

Actuellement, il manque  32 239 euros pour boucler le budget 2009/2010 (53% de l'objectif est atteint).

Les frais de la Quadrature sont les suivants :

  • 1 salaire à plein temps : 35 K€
  • 2 salaires à temps partiel : 17 K€ et 12 K€
  • budget "transport et frais" : 33 K€
  • budget "experts et appoints" : 18 K€

Campagne de dons

En 24H, cela a fait le tour de la blogosphère informatique : la Quadrature du Net a besoin de nos dons pour pouvoir continuer son combat, sous peine de disparaître. Benjamin Bayart, président de FDN, a ainsi tiré la sonnette d'alarme pour faire prendre conscience à la communauté la fragilité budgétaire de l'association.

jeremy_zimmermann.jpg

Jérémie Zimmermann - co-fondateur de la Quadrature du Net

[by ricomorotrad - CC-BY]

Un problème se pose. Seule la communauté des informaticiens ou des "geeks" a réellement conscience des dangers que représentent ces lois. C'est la communauté qui peut le plus s'en préserver, grâce à ses connaissances sur les contournements techniques possibles, mais malgré tout, c'est la communauté qui s'investit le plus pour préserver nos libertés (qui ne correspondent pas à la liberté de voler pour ceux qui ont le raccourci facile). Cette communauté défend ainsi les 35 millions d'internautes en France alors que 95 % n'ont soit pas connaissance de ces lois, soit ne comprennent pas l'enjeu de celles-ci.

Une histoire de communication

La Quadrature du Net (et d'autres associations) doit pouvoir légitimement réussir à interpeller plusieurs millions d'internautes. A l'heure actuelle, ce n'est l'affaire que de quelques dizaines de milliers, tout au plus. Ce n'est pas l'apanage des geeks de réussir à communiquer vers la masse mais il va falloir pourtant réussir à le faire pour que la communauté de tous les internautes soutienne ce genre de collectif qui défend chaque jour nos libertés. Cela améliorera également la crédibilité, les moyens et le poids politique du Collectif : en somme, un véritable contre-pouvoir de la part des internautes.

Mais pour cela, il faut avant tout vulgariser Internet (comme le fait Benjamin Bayart) auprès du plus grand nombre. Cela passe par le bouche à oreille, mais ce n'est pas suffisant. Il faut réfléchir à une manière de diffuser l'information sans rentrer dans les détails techniques : simplement poser les choses par le biais d'un média, d'un support qui attirent l'attention.

Diversifier le financement ?

Je pense que la majorité des internautes ne rechignerait pas à faire un don pour une association qui se bat pour préserver nos libertés numériques. D'ailleurs, avez-vous des idées pour que tout à chacun puisse prendre conscience de ces dangers et devienne de lui même un citoyen acteur ?

On peut se demander si le mode de financement par le don ne doit pas être remis partiellement en cause. Peut-être qu'il serait de bon aloi de proposer un service auquel les internautes pourraient souscrire moyennant un paiement annuel libre (système de cotisation pour les membres). C'est aussi en impliquant les internautes dans la vie de l'association qu'elle prendra de l'ampleur et réussira un des ses principaux objectifs. Protéger les libertés sur Internet est l'affaire de tous, payer 3 salaires + frais annexes ne suffira pas en soi : il faut réfléchir à l'implication des internautes et à une solution de financement plus diversifiée et plus pérenne.

Faire un don à la Quadrature

Pour répondre au titre de l'article "Pourquoi soutenir la Quadrature du Net ?", il s'agit avant tout de préserver nos libertés !

Si cela compte pour vous, vous pouvez soutenir la Quadrature en envoyant un don via PayPal ou par chèque : faire un don (selon le montant donné, vous recevrez un cadeau).

Comprendre l'importance d'un Internet libre

Poursuivre votre lecture sur le site