censure_internet_filtrage_pedophilie_header.jpg

Validation de la Loi Création et Internet par le Conseil d'Etat

Le Conseil d'Etat a validé jeudi soir le projet de loi "Création Loi et Internet" (anciennement Loi Olivennes puis Loi Hadopi). La prochaine étape sera marquée par le passage de la loi au Conseil des Ministres. Cette loi ne fera que déplacer le problème et rendra encore plus difficile le contrôle du téléchargement illégal.

Filtrage du Net

En parallèle, la Ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie prépare une loi de filtrage du net sous couvert de la lutte contre la pédophilie. Pour protéger les mineurs, il sera possible de dénoncer des sites pédophiles pour que les FAI les blacklistent (comme si les enfants étaient des victimes de pédophiles en trainant sur leurs propres sites...c'est bien connu le pédophile se revendique comme tel sur son site perso pour commettre ses horreurs, il ne se fait pas passer pour quelqu'un d'autre sur un chat par exemple...). La loi condamne déjà (et heureusement) la pédophilie sur Internet, tout comme elle condamne les propos racistes, diffamatoires etc...Mais là, il s'agit de bloquer les sites pédophiles étrangers.

Une manœuvre politicienne

En jouant sur l'affect et sur un sujet aussi sensible, le gouvernement bénéficiera du consentement des français. Par la suite, il pourra alors décider de filtrer ce qui lui plaira. Avec le soutien des majors, l'Etat pourra décider d'interdire l'accès à Mininova ou ThePirateBay en prétextant qu'il s'agit d'un danger pour telle ou telle raison...On en arrive à une censure pure et simple selon une liste que l'Etat saura choisir. Et pourquoi pas blacklister les blogs n'allant pas dans le sens du gouvernement pendant que l'on y est...(cf. liberté d'expression)

Techniquement inconcevable

Filtrer le net devra s'effectuer au niveau des DSLAM et coûtera très cher....et encore une fois, restera très limité du fait de l'aspect mondial du réseau. D'ailleurs, avec les DNS dynamiques, il ne sera pas difficile de rediffuser les flux et donc le site filtré. Techniquement, cela s'avèrera donc extrêmement limité.

Couper l'accès à Internet

On veut donc contrôler à tout prix l'incontrôlable...au lieu de cela, on ne le rendra que plus difficilement maitrisable...Cela fait vraiment peur de se dire que l'on va arriver à une censure du net comme en Chine pour protéger soit-disant les citoyens. L'espace de liberté que constitue Internet deviendra-til un espace aseptisé ?

Faudra-t-il rapidement passer par des proxy, par des réseaux cryptés et anonymes ou par des FAI étrangers pour conserver notre espace de liberté ?

Liens

Numerama : Filtrage de la pédophilie : l'impossible mais nécessaire opposition

PC INpact : Filtrage : pédophilie, musique, film, copie privée... l'engrenage ?

PC INpact : Filtrage et Internet : témoignage d'un FAI français

Poursuivre votre lecture sur le site