[by zac mc - CC-BY-SA]

Après les séries Dexter et Six Feet Under, je me suis intéressé par hasard à la série Les Soprano dont j'avais lu le plus grand bien.

En quelques mots

Les Soprano sont le nom d'une famille issue de l'immigration italienne établie dans le New Jersey, aux Etats-Unis. L'action se déroule dans les années 2000 et permet de découvrir un visage actuel de la mafia. La série, créée par David Chase, s'étale sur 6 saisons, lesquelles renferment 13 épisodes de 50 min- exceptée la dernière saison constituée de 21 épisodes.

L'histoire

Tony Soprano est le parrain d'une famille mafieuse et dirige l'organisation criminelle derrière une façade légale : le traitement des déchets. L'approche scénaristique est intéressante car, en marge de la gestion au quotidien d'une organisation criminelle, le Don suit une thérapie pour cause de crises de panique. On suit ainsi le personnage dans l'action mais également dans ses propres réflexions (sa relation avec sa mère ou avec les autres membres de sa "famille"). Tony Soprano navigue ainsi entre deux rôles : celui du père de famille et du chef mafieux, celui du mari et du businessman.

Les acteurs

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : le casting est excellent. Les acteurs sont italo-américains et font preuve d'un grand talent dans leur jeu. Beaucoup proviennent d'ailleurs du film Les Affranchis de Martin Scorcese. Mentions spéciales à l'acteur James Gandolfini (Tony Soprano), Michael Imperioli (Christopher Moltisanti) et Tony Sirico (Paulie Gualtieri), lequel fut un vrai mafioso dans sa jeunesse. Inutile de vous dire que la distribution joue un rôle majeur dans la qualité de cette série.

La musique

La série couvre un spectre musical plutôt large. Jugez-en par vous-mêmes : Bruce Springsteen, Andrea Bocelli, Radiohead, The Rolling Stones, Pink Floyd, Ray Charles, Chcuk Berry, Bob Dylan, Bo Diddley...pour n'en citer que quelques-uns ! La musique tient une place prépondérante dans The Sopranos. Elle crée une atmosphère et une ambiance qui colle parfaitement à chaque scène et à chaque épisode. Par ailleurs, il est intéressant que David Chase n'ait pas utilisé d'ambiance ou d'effets sonores lors des scènes violentes contrairement à d'autres séries. Le réalisme qui se dégage de ces scènes lui donne raison.

Une série centrée sur l'humain

La mafia ne sert que de toile de fond pour dépeindre les états d'âme de chaque personnage. Les épisodes ciblent le quotidien des protagonistes sans tomber dans le grandiloquent ou le spectaculaire. Le réalisateur s'intéresse à l'humain, aux réflexions, aux émotions sans jamais rentrer dans la facilité de l'univers mafieux. Nous suivons l'évolution des personnages et leur complexité au fil des six saisons. Il est intéressant de voir la façon dont chacun gère ses propres aspirations, ses propres désirs et plus généralement ses réflexions sur la vie. Et cela va toucher en premier lieu le boss Tony Soprano, mais aussi sa femme, ses enfants, ses Capo (capitaines de mafia), leurs femmes, etc. Les personnages sont confrontés à la dépression, la trahison, la maladie, l'adultère, la mort, le besoin de reconnaissance ou l'homosexualité. Les réactions des proches face à ces épreuves s'avère souvent déterminantes.

Bande-annonce

Si vous n'avez pas eu l'occasion de découvrir The Sopranos, voici le trailer de la saison 1 (pas de spoilers) :

Comme d'habitude, la série est à savourer en version originale.

J'espère vous avoir donné envie de découvrir The Sopranos qui est juste l'une des meilleurs séries existantes. Il est rare de tomber sur une réalisation d'une aussi grande qualité. Si vous commencez, vous ne pourrez, de toute façon, pas vous arrêter !

Poursuivre votre lecture sur le site