Chaque acteur sonne la sirène d'alarme à propos de la pénurie proche des adresses IPv4. Après l'IANA et Geoff Huston, c'est au tour de la NRO (Number Resource Organization pour organisation regroupant plusieurs RIR, allouant eux-mêmes des blocs d'adresses IP) de signaler qu'il reste encore seulement 10% d'adresses IPv4 utilisables. Le pronostic de pénurie est pour 2012. Mais, malgré toutes ces alertes, on devrait attendre le dernier moment pour migrer massivement en Ipv6... [source]

Batou 18/01/2010 19:10

Poursuivre votre lecture sur le site