Amende record pour Intel : 1,06 milliards d'euros. La Commission Européenne, après 9 ans d'enquête, a finalement condamné le fondeur pour abus de position dominante. Celui-ci achetait les assembleurs (Acer, Dell, HP, Lenovo ou encore NEC) et les distributeurs (MediaMarkt) pour qu'ils vendent uniquement des processeurs Intel. Le leader du marché des semi-conducteurs fait appel. C'est AMD qui doit être soulagé...

Batou 14/05/2009 18:46

Poursuivre votre lecture sur le site