Jack Lang, le prochain traître du PS (après Kouchner, Besson ou Strauss-Khan) fait comprendre à Sarkozy qu'il est intéressé par un fauteuil ministériel. Jack L'Arriviste, surfant sur sa côte de popularité, a déclaré : "Sur la loi internet, je m'exprimerai pour le texte, contrairement aux autres députés socialistes". Pour information, il est le champion de l'absentéisme à l'Assemblée Nationale et n'y a jamais mis les pieds durant les débats Hadopi. On comprend pourquoi le PS a du mal à se relever. Merci à Numerama !

Batou 17/04/2009 20:35

Poursuivre votre lecture sur le site