Spotify_header.jpg

Présentation

Cela fait un petit moment que j'ai entendu le plus grand bien du dénommé Spotify. Les éloges à son propos le plaçait au dessus de Deezer et Jiwa. Voyons  maintenant si celui-ci est à la hauteur de sa réputation.

On pourrait comparer Spotify à iTunes en apparence (les apple fanboys apprécieront). La comparaison s'arrêtera là. En effet, le modèle économique s'avère être différent, puisque celui-ci est basé sur la publicité. Rien d'illégal, que Christine Albanel se rassure, si celle-ci lit ces lignes.

L'avantage par rapport à des plateformes comme Deezer ou Jiwa est la quasi-instantanéité lecture des morceaux choisis. Cela est du en réalité à une utilisation astucieuse de streaming et du P2P : utilisateur et Spotify Ltd se partagent ainsi la bande passante pour améliorer la qualité du service.

Spotify_paiement.jpg

L'écoute est gratuite, compensée par la publicité (il est toutefois possible de payer pour supprimer les pubs à hauteur de 0,99 euro/jour ou 10 euros/mois). Les messages publicitaires apparaissent dans le soft et tous les x tracks écoutés. Certains spots audio sont vraiment insupportables : je viens d'avoir droit à une pub sur le dernier album de Rohff, reprenant ses principaux titres, et ce durant 30 secondes. Presque insoutenable !

Entre autres fonctionnalités, vous pouvez écouter des radios selon le style, créer vos playlists (et les partager), récupérer vos playlist Last.fm.

Spotify_radio.jpg

Comparatif

Encodage

Pour aller dans le sens de cette démarche qualitative, les musiques sont encodées en ogg vorbis avec un bitrate de 160 kb/s (équivalent à du mp3 192 kb/s).  Pour comparaison, Deezer propose des mp3 en 128 kb/s et Jiwa encode ses titres en Ogg Vorbis 192 kbit/s.

Catalogue

Le catalogue est plutôt imposant : 6 millions de titres à l'heure actuelle. Jiwa en propose 2 millions. Deezer en compte, lui, 4,5 millions. Toutefois, quelques gros groupes possèdent que trop peu de titres : Pink Floyd, Metallica, les Beatles, Led Zep ou encore AC/DC, ces derniers n'ayant pas donné leur accord pour apparaître dans la base de données.

Client lourd

Spotify nécessite l'installation d'un client sur votre PC, contrairement aux autres solutions en ligne. L'interface du client est disponible en anglais ou en espagnol, mais pas de panique si vous ne lisez ni l'un ni l'autre, vous serez à même de vous retrouver, tellement le soft reste intuitif.

Accessibilité discriminatoire

Spotify_accueil.jpg

Selon que vous êtes belge, français ou anglais, vous ne pourrez pas forcément utiliser Spotify.

Voici les pays concernés :

Avec un compte Free :

  • Suède
  • Norvège
  • Finlande
  • Royaume-Uni
  • France
  • Espagne

Avec un compte Premium :

  • Australie
  • Belgique
  • Estonie
  • Finlande
  • France
  • Allemagne
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Norvège
  • Pologne
  • Portugle
  • Suède
  • Espagne

Il n'est ainsi guère de bon aloi de ne pas être européen !

La concurrence

A l'heure où Last.fm devient payant (3 euros par mois), où Deezer impose une inscription pour que les annonceurs puissent mieux cibler les internautes, seul Jiwa reste pleinement acceptable en tant que Plate-forme en ligne musicale.

Il est donc agréable de voir d'autres offres gratuites s'imposer naturellement sur ce marché devenu très prisé des internautes. Après le streaming vidéo, le streaming audio est devenu incontournable sur la toile.

Verdict

Spotify_album.jpg

En utilisation "nomade", Jiwa reste ma plate-forme préférée. Le délai entre le clic et le début d'une musique est un poil plus long que Spotify, mais reste tout à fait négligeable. La qualité de l'encodage rejoint celle de Spotify et le catalogue reste tout à fait correct, même s'il est le plus faible des trois services.

En utilisation "à-la-maison", Spotify est idéal de par son interface des plus ergonomiques. Il reprend le concept de bibliothèque musicale de sorte qu'il est très agréable à l'utilisation, et plus spécifiquement dans la recherche et la navigation inter-albums. On a le sentiment de naviguer dans sa bibliothèque de MP3, à ceci près que tout est en streaming.

Toutefois, certains ne se passeront pas des autres plateformes légales et illégales (non streaming) afin de remplir, par exemple, leur lecteur MP3 ou leurs stations off-line.

Invitations

Spotify_evolution_K7_Internet.jpg

Si vous êtes intéressés par Spotify et que vous souhaitez le tester, une invitation est nécessaire. Beaucoup de sites proposent leur quota de 10 invitations aux 10 plus rapides ayant posté un commentaire. Je ferai ici mieux en vous proposant des invitations illimitées. Qui plus est, sans avoir besoin de laisser de commentaire (mais votre avis sur Spotify m'intéresse !). Comme je suis bon et magnanime, je vous donne le lien : invitation Spotify gratuite.

Pour ceux qui ne seraient pas suédois, norvégien, finlandais, anglais, français ou espagnol et qui voudraient utiliser la version Free, essayez de vous inscrire avec le lien ci-dessus mais sous un proxy français, par exemple. Une fois inscrit, cela devrait tourner tout seul. Enfin, rien est moins sûr, je vous laisse tester et me dire si l'astuce fonctionne.

Ah oui ! Spotify est  encore en version Beta et est compatible avec Windows, Mac et Linux (via Wine).

Une plate-forme similiaire à Spotify mais adaptée aux séries et films permettra de dire que les majors auront finalement réussi à s'adapter à la nouvelle ère du numérique.

Liens

Spotify : spotify.com

Jiwa : jiwa.fm

Deezer : deezer.fr

Poursuivre votre lecture sur le site