Programmé pour hacker 250 serveurs par jour, avec plus de 10 millions de machines infectées, Conflicker s'intéresse aussi au P2P via un rootkit dissimulé dans un fichier .sys. L'attaque généralisée ne saurait tarder. Pour vous protéger, je ne saurai que vous conseiller de lire les commentaires de cette brève.

Batou 09/04/2009 21:42

Poursuivre votre lecture sur le site