etude_p2p_header.png

Etude mondiale du P2P

A l'heure d'une évolution des comportements suite à des lois répressives dans beaucoup de pays (dont la France avec la loi Création et Internet, dite HADOPI), il est intéressant de prendre une photographie de l'utilisation du P2P actuel, et ce, partout dans le monde.

Pour la 3ème année consécutive, la société Ipoque sonde la popularité des logiciels P2P et le comportement des téléchargeurs sur l'ensemble des protocoles réseaux. Elle base son étude sur le trafic de certains FAI et universités (il ne s'agit pas d'une représentativité statistique).

Le P2P reste un source prédominante du téléchargement

Voici les protocoles étudiés :

  • P2P : Bittorent, eDonkey...
  • Web : RapidShare, MegaUpload...
  • Streaming : Flash, QuickTime, Real Media...
  • VoIP : Skinny, Skype...
  • IM : IRS, MSN, XMPP (jabber, Google Talk)...
  • Tunnel : OpenVPN, SSL, Tor...
  • Standard : DNS, FTP, POP, SMTP...
  • Gaming : Battlefield, Half-life 2...
  • Unknow

Le graphique suivant révèle la proportion d'utilisation de ces protocoles dans 8 régions du globe :

graphique_utilisation_P2P_2008.png

L'utilisation du P2P reste donc majoritairement utilisé avec une répartition en Europe de l'ordre de 2/3-1/3. Le Moyen-Orient et le Nord de l'Afrique utilisent moins le P2P probablement pour des raisons liées à la bande passante, à l'accessibilité du contenu ou à leurs habitudes.

La proportion du P2P a diminué contrairement au trafic Web et au Streaming

On l'avait sans doute pressenti avec l'engouement suscité par des sites de streaming ou d'hébergement Web comme Megaupload, l'évolution des comportements est marquante :

evolution_protocoles_relative_2007.png

Le trafic VoIP, Streaming et Messagerie Instantanée a ainsi explosé au Moyen-Orient ainsi que le trafic Web en Allemagne. Dans tous les pays, l'utilisation du P2P baisse par rapport aux autres protocoles tout en restant majoritaire.

Protocoles les plus populaires

Trafic_P2P_Europe_Sud_Ouest.png

Dans toutes les régions, Bittorent reste le protocole favori. On observe que pour l'Europe du Sud-Ouest (comme le Sud de l'Europe), eDonkey reste largement utilisé, cela étant peut-être du à la sauvegarde d'habitudes de certains européens quant à l'ancien numéro 1 . La plupart du temps, le protocole HTTP est en 2ème ou 3ème position.

Les Réseaux cryptés

Ipoque relate que le cryptage des logiciels tels que BitTorrent ou eDonkey n'apporte aucune protection face aux majors. Avec des logiciels modernes de gestion de trafic capables de détecter le trafic P2P crypté, la mesure est ainsi inefficace.  Il est vrai que les protocoles eDonkey et Bittorrent sont par essence ouverts au public, n'importe qui peut connaître l'adresse IP de la personne chez qui elle télécharge. Ajouter un greffon de cryptage n'y changera rien, la faille étant déjà présente. Beaucoup de mesures de protection réellement efficaces ont vu depuis le jour : Trouver un logiciel p2p crypté, anonyme et sécurisé [centralisation]

Types de fichiers les plus téléchargés

type_fichiers_bittorent.png

Sur le réseau BitTorrent, les 2/3 des fichiers les plus partagés sont des films. En 2ème position, les jeux, avec un peu plus de 18%. La musique, les logiciels, les anime, les enregistrements TV ou le porno restent minoritaires.

eDonkey_trafic_type_fichiers.png

Sur le réseau eDonkey, le partage de films reste majoritaire mais dans une proportion moindre par rapport à BitTorrent. Les jeux ont moins d'importance que les films X sur ce réseau.

Conclusion

Il sera intéressant d'observer le cru 2010 pour connaître l'importance des nouveaux réseaux cryptés et anonymes émergents ainsi que les nouvelles évolutions des comportements des internautes.

Je n'ai volontairement pas repris l'ensemble de l'étude. Mais si cela vous intéresse et que la langue de Shakespeare ne vous effraie pas, je vous la livre ci-dessous. Bonne lecture !

Lien : Etude P2P 2009 par Ipoque (pfd)

Poursuivre votre lecture sur le site