london_header.jpg

Oubliez Richard Boringer, je vais ici vous montrer quelques clichés sublimant nos cités urbaines.

london1.jpg

La Nature créé des paysages uniques, magiques alors que l'Homme les détruit continuellement pour se répandre dans ces structures froides et tentaculaires que sont nos mégapoles et mégalopoles.

london2.jpg

Où trouver la beauté dans un cadre artificiel, mortifère, froid et insipide ? Peut-on considérer la structure et l'établissement de nos villes comme une œuvre artistique ?

london3.jpg

Assurément oui, l'Homme, dans sa capacité auto-destructrice, est capable de se sublimer pour en délivrer toute la magnificence.

london4.jpg

Ces quelques clichés, dans leur plus totale inhumanité représentent l'allégorie de la mégalomanie de l'Homme et leur beauté ne sont révélatrices que dans le vestige qu'en laisseront nos civilisations.

london5.jpg

Les parcelles et lignes de lumière n'existent que pour rendre organique mais surtout révéler une cité passée sous un état léthargique quand le soleil daigne la montrer. Ces lumières artificielles ne sont là que pour contraster et fausser l'absence de vie dans le but de dessiner les contours de l'humanité.

london6.jpg

Londres, une capitale riche, représentation hypertrophiée de notre civilisation, mais symptomatique de notre grandeur et de notre décadence.

london7.jpg

[...]

london8.jpg

Liens

Photographe : Jason Hawkes (site officiel)

Photos : London from above, at night

Poursuivre votre lecture sur le site