gta4_header.jpg

Sortie officielle du dernier GTA

Excepté la disponibilité de l'opus sur certains réseaux, il fallait attendre, aujourd'hui, le mardi 29 avril 2008, pour pouvoir s'offrir GTA 4 sur les deux principales consoles de salon next-gen, les bien-nommées Xbox 360 et PS3. Des records de vente sont déjà attendus et devraient être encore plus impressionnants qu'auparavant.

Une version collector

Rockstar a même prévu la version GTA Collector comprenant :

  • le jeu GTA IV
  • un artwork
  • une compil' des musiques du jeu (+ inédits)
  • un porte-clé
  • une boite en fer fermée à clé (!)

GTA_4_edition_collector_mini

GTA IV en test...

Des tests (fr) sont déjà disponibles sur le net :

GTA traîne encore de vieux démons et des mécanismes de jeu poussiéreux. Ses nombreuses imperfections techniques auraient pu être fatales à un titre plus classique. Mais GTA IV n'a rien d'une production banale. L'univers de jeu ne tourne pas autour de Niko Bellic, c'est Niko Bellic qui se fond dans une masse d'une densité sans égale. La mégalomanie des développeurs de Rockstar permet au joueur de vivre une aventure en constant gain de rythme, inspirée de nombreuses références cinématographiques. Passées les déceptions de joueurs sans cesse insatisfaits, l'attente n'aura pas été vaine. Le doute n'est plus permis, GTA IV est bien le meilleur opus de la série.

Il est des moments où le cœur a ses raisons que la raison ignore. Cet adage dont on ne pensait jamais en être victime vient de nous frapper en plein cœur. Cela vous paraîtra un brin pompeux, mais la claque est telle qu’on a encore du mal à se convaincre que Rockstar Games est parvenu à transcender un genre dont il est l’illustre créateur. Après avoir été taxé pendant de nombreuses années de série libertine au physique difficile, la franchise peut aujourd’hui déambuler en public sans avoir honte de ses graphismes. GTA IV n’est pas beau, il est sublime. Mais ce n’est pas tout, le titre de Rockstar Games brille surtout pour la modélisation monumentale de Liberty City, aussi vaste que San Andreas, le souci du détail en plus. Fidèle à la saga, GTA IV offre toujours au joueur un champ d’action démesuré, premier facteur de cette durée de vie illimitée à laquelle s’ajoute un mode multijoueur certes perfectible mais diablement efficace. Et même si les plus blasés trouveront toujours quelque chose à dire sur les quelques défaillances techniques (scintillement, chutes de frame-rate, bugs de collision) dont il est encore victime, ces dernières sont tellement mineures face au travail d’orfèvre et de titan qui a été abattu, qu’elles ne sont qu’une goutte d’eau dans un océan de bonheur. Grand Theft Auto IV n’est peut-être parfait mais il tutoie suffisamment les étoiles pour obtenir la note maximale.

Encore une fois, il faudra attendre quelques mois pour espérer y jouer sur PC (oui, j'en fais parti). Enfin, s'il est toujours prévu pour nos bécanes...

Dans tous les cas, que vous soyez intéressé par la version console ou que vous attendiez comme moi la version PC, voici quelques screenshots et vidéos pour vous plonger un peu plus dans l'univers si particulier des Grand Theft Auto !

Trailer (n°2) & Gameplay (test IGN)

Screenshots

screenshot_GTA_IV_1.jpgscreenshot_GTA_IV_2.jpgscreenshot_GTA_IV_3.jpgscreenshot_GTA_IV_4.jpgartwork_GTA_IV_3.jpgartwork_GTA_IV_6.jpgartwork_GTA_IV_5.jpgartwork_GTA_IV_1.jpgartwork_GTA_IV_2.jpgartwork_GTA_IV_4.jpg

Liens

Site officiel de Rockstar : rockstargames.com

Site officiel de GTA IV : grandtheftautoiv-lejeu.com

Jouer à GTA 1 et GTA 2 gratuitement : Rockstar-classics

Acheter GTA IV sur Amazon.fr : version PS3 - version Xbox 360

Acheter le pack GTA IV Collector sur Ebay.fr : version PS3 - Version Xbox 360

Poursuivre votre lecture sur le site