Le rapport Attali

Le président de la République avait chargé, en juillet 2007, Jacque Attali, à travers sa commission d'étudier les freins de la croissance. Il lui avait d'ailleurs dit : "Tout ce que vous proposerez, nous le ferons". Le rapport proposait ainsi de taxer les forfaits de nos FAI pour reverser cette part aux ayant droits. Mais accepter cela viendrait à l'encontre du rapport Olivennes et de sa volonté à mettre en application rapidement un système de radars automatiques appliqué au Net.

c_albanel_250_333.jpg

La réponse de Mme Albanel

Visiblement, cela n'était pas l'avis de la ministre de la culture qui vient de s'opposer vivement au rapport de cette commission :

« Cette proposition n’a fait l’objet d’aucune concertation préalable avec mon ministère ni, que je sache, avec les professionnels »

  • Cela me fait évidemment penser à la proposition de Sarkozy sur la suppresion de la publicité sur le service publique dont la minsitre de la Culture et de la Communication n'était même pas au courant...

« Ces formules résultent d’accords exemplaires, librement négociés, entre tous les partenaires de la culture et de l’Internet et les amateurs de musique y trouvent parfaitement leur compte »

  • Les citoyens ne semblent pas faire partis des partenaires de la culture vu qu'ils n'ont même pas été consultés, alors qu'ils font partis des principaux protagonistes de cette affaire.

Les taxes sur les supports numériques

La question que j'me pose moi c'est la légitimité de continuer à taxer tous les supports numériques (CD/DVD vierges, disques durs externes, clés usb, cartes mémoires bientôt les téléphones multimédias...) alors que la DADVSI interdit la copie privée et que l'application du rapport Olivennes va permettre de surveiller les individus et leur supprimer leur accès Internet parce qu'ils usent de la copie privée...

Source : Pcinpact

Poursuivre votre lecture sur le site