Free mobile

La 4ème licence 3G

Free, actuellement 3ème FAI (derrière Orange et Neuf), a déposé un dossier pour l'attribution de la 4ème licence 3G (téléphonie mobile) auprès de l'ARCEP il y a quelques mois.

Cette dernière lui a été refusée car Free demandait un paiement echelonné alors que les conditions exigeaient un paiement en une seule fois.

Face à ce refus, la ministre de la Culture, Mme Albanel, exerça un chantage face à la filiale d'Illiad en exprimant l'idée que le dossier sur la 4ème licence ne sera examiné que si Free verouille voire ferme son service d'hébergement de fichiers volumineux (jusqu'à 10Go)

dl.free.fr

Réactions

Majors

  • Le chantage de la ministre a été vivement plébiscitée par les lobbys...

Gouvernement

  • Bercy critique le concept de "chantage" et l'amalgame fait par la Ministre : le ministère de la Culture n'a rien à voir avec l'attribution de la licence.

Concurrence

  • Vivendi (56% SFR) réfléchit à porter Free en justice si ristourne sur le prix de la licence il y a. Le PDG ne souhaite pas d'un nouvel acteur sur ce bel oligopole doré (Orange / SFR / Bouygues Telecom), qualifié, selon lui, de "mature"
  • De plus, neuf via 9Giga et Voilà (Orange) proposent un service semblable

Free

  • Le FAI refuse la fermeture de son service dl.free.fr, l'offre étant légale et la demande étant tout à fait illégitime

L'avenir

On ne peut qu'espérer l'obtention de la licence avec paiement échelonné (comme tel avait été le cas à une certaine époque pour Bouygues Telecom) afin de concurrencer les trois autres opérateurs et faire évoluer le secteur de la téléphonie mobile...

Et c'est le consommateur qui y gagnera ! (comme l'a été l'offre triple play il y a quelques années)

Poursuivre votre lecture sur le site